Thèmes

Le développement responsable des nanotechnologies : perspectives et enjeux

Conférence internationale 2012 du réseau Ne3LS, Montréal, Canada
du 1er au 2 novembre 2012 Montréal (Québec) CANADA

THÈMES

Les nanotechnologies évoluent dans le mouvement de la mondialisation, mais aucun cadre international de régulation et de gouvernance n’a encore émergé. Différents facteurs expliquent ce phénomène : la diversité des nanoparticules et de leurs propriétés, la complexité de l’évaluation des risques, les divers impacts économiques attendus, le partenariat entre les entreprises privées, les universités et l’État, les rivalités économico-politiques, la course à l’innovation et aux brevets, les hésitations politiques entre l’éducation du public et les forums de consultation citoyenne.

Les gros joueurs – États-Unis, Communauté économique européenne, Japon, Chine – travaillent à différentes formes d’encadrement et de régulation, car celles-ci constituent la condition nécessaire du développement scientifique, économique et social, des nanotechnologies. Les autres États ont une attitude souvent attentiste, nuisible au développement national des nanotechnologies alors que des nanoproduits sont importés et que la population reste dans l’ignorance des enjeux sociaux, environnementaux et économiques.

Par ailleurs, le manque de régulation et la variation géographique de la règlementation impliquent la délocalisation de l’innovation et possiblement une déresponsabilisation du développement de l’innovation.

Cette conférence internationale propose donc une réflexion sur ce que serait le développement responsable des nanotechnologies en explorant les thèmes suivants dans une perspective internationale et multidisciplinaire :

  • Comment évaluer les risques des nanotechnologies qu’ils soient scientifiques, économiques, sociaux, ou environnementaux ?
  • À quelles responsabilités doivent faire face les différents acteurs (chercheurs, industrie, gouvernement et public) dans le développement des nanotechnologies ? Comment penser leur gouvernance ? Quelle serait la contribution de l’industrie dans le développement des normes et de la règlementation ?
  • Le développement responsable des nanotechnologies peut-il soutenir l’innovation et contribuer au développement économique ?
  • Quels seront les impacts de la nano-médecine et de la nano-santé sur les systèmes de santé ?
  • Comment éduquer le public aux nanotechnologies et comment faire des consultations citoyennes ?

Outre les conférenciers invités sur ces thèmes en sessions plénières, cette conférence internationale propose un appel à communication sur les sous-thèmes suivants lors de séances concomitantes:

  1. Toxicité : nouvelles méthodes et nouveaux concepts ?
  2. La santé et la sécurité du travail : comment s’adapter aux nanotechnologies ?
  3. Quels sont les risques pour l’environnement ?
  4. Innovation et économie face aux enjeux de la mondialisation
  5. Le partenariat privé-public dans le partage des risques ?
  6. Nano-santé : vers une logique de privatisation des prestations médicales ?
  7. Les règlementations internationales et leurs enjeux politiques
  8. Normes nationales : libre échange ou « no data, no market » ?
  9. Éthique : principe de précaution et développement durable dans les nanotechnologies
  10. Quelle éducation et pour qui ?
  11. Quelles modalités pour la consultation publique et pour quelle finalité ?
  12. « Nanofood » : peut-on éviter le scénario des organismes génétiquement modifiés (OGM) ?