Rencontrez notre équipe

Directeur général - Charles-Anica EndoDirecteur général

Charles-Anica Endo

 

 


 

Marie-Hélène Parizeau - Université Laval

Directeur scientifique

Marie-Hélène Parizeau

 

 

 

 

 

 

 


Chargé de Projets
Jimmy Voisine

jimmy.voisine@ne3ls.ca

Adresse 
Université Laval, Pavillon Felix-Antoine Savard

2325, Rue des bibliothèques, bureau 428

Québec, Québec, G1V 0A6

Objectifs

  • Servir de vigie au développement et aux activités de recherche (subventions et bourses de recherche);
  • Servir de tête de pont pour le réseautage canadien et international;
  • Participer à la formation de chercheurs et d’experts;
  • Favoriser le développement de mécanismes d’interaction avec le grand public;
  • Devenir une interface entre les décideurs et les experts;
  • Animer la communauté scientifique à travers diverses activités (colloques, congrès, journées thématiques);
  • Mettre sur pied des équipes multidisciplinaires.

Axes et responsables

Axe Nanosanté : Enjeux NE3LS de l’incorporation des nanoparticules dans le corps humain.

Responsables : Céline Lafontaine, Université de Montréal; Denis Girard, Institut Armand-Frappier INRS

Cet axe couvre les trois domaines : la nanomédecine, la biologie synthétique et la nanoalimentation. Il interroge sous tous les angles NE3LS (sociétaux, économiques, légaux, éthiques et épistémologiques) les transformations induites par ce mouvement d’incorporation des nanoparticules dans le corps humain afin de comprendre leurs conséquences entre autre, au niveau du système de santé, de la production agricole et industrielle. Cet axe cherche aussi à proposer des formes de régulation sociale, de gouvernance et de responsabilité scientifique (ex : biosécurité et dual use dans la biologie de synthèse). Ces transformations concernent 1) la nanomédecine et ses visées thérapeutiques ou anthropotechniques ; 2) la nanoalimentation; 3) la biologie de synthèse et  les modifications du vivant –bactéries, plantes ou animaux- générées.

 

 

Axe Nanosécurité : Enjeux NE3LS de l’exposition aux nano-objets.

Responsable : Claude Emond, Université de Montréal; Stéphane Hallé, École des Technologies Supérieures; Karim Maghni, Université de Montréal

Cet axe couvre trois domaines : la santé et la sécurité au travail ; l’écotoxicité ; la santé environnementale. Cet axe s’intéresse aux expositions volontaires ou involontaires aux nano-objets dans la chaîne de la production (y compris le cycle de vie),  jusqu’à la consommation et la durée de vie des nano-objets dans l’environnement.  Il s’agit de comprendre et d’identifier les dynamiques et les cycles d’exposition aux nano-objets pour les êtres humains et l’environnement  en proposant de nouvelles avenues concernant l’évaluation et la gestion des risques ainsi que les mesures de sécurité dans un environnement social et naturel subissant de plus en plus de perturbations majeures (changements climatiques, écart croissant entre les riches et les pauvres, augmentation de la population mondiale, érosion de la biodiversité).

 

 

Axe Nanopolitique : Mutations économiques induites par les nanotechnologies et politiques publiques.

Responsable : Catherine Beaudry, École Polytechnique Montréal; Louise Vandelac, UQAM

Cet axe vise à comprendre et à mesurer les changements économiques et les mutations industrielles induites par les innovations des nanotechnologies et ce, à l’échelle du Québec, du Canada et au plan international.  Il cherche à mieux comprendre comment les nanoproduits et les procédés utilisant des nanotechnologies exploités par les entreprises sont amenés sur le marché par les industriels au Québec et ailleurs de même que les phénomènes d’orientation et de concentration industrielle. Il s’intéresse donc aux politiques publiques qui encadrent ces pratiques. Dans cette perspective, l’étiquetage, l’information du consommateur et les formes de consultation publique des citoyens sont autant d’aspects analysés.