Un antioxydant à la durée de vie prolongée

Les antioxydants sont des composés chimiques aux applications nombreuses et variées. Naturellement présents dans notre alimentation, au travers des fruits, des légumes, du thé ou du vin rouge, ils sont reconnus pour être bons pour la santé. De fait, les antioxydants protègent les protéines de notre corps et les acides nucléiques contre l’oxydation. Dans l’industrie, les antioxydants sont également utilisés comme additifs alimentaires permettant d’augmenter la durée de conservation des aliments. Ils sont aussi présents dans les emballages ou les roues des voitures, car ils empêchent les matériaux synthétiques de devenir friables et cassants. Enfin, dans l’industrie cosmétique, les crèmes contenants des antioxydants, sont reconnues pour leurs propriétés anti-âges.

Pourtant, quel que soit le domaine d’application, le caractère instable des antioxydants est un problème : les molécules se dégradent rapidement et présentent un pouvoir d’action particulièrement limité dans le temps. Aussi, l’équipe de chercheurs de Yiannis Deligiannakis, professeur invité à l’Institut d’ingénierie des procédés de l’Ecole polytechnique fédérale de Zurich (ETHZ), a développé un nanoantioxydant à la stabilité renforcée. Cette découverte fait l’objet d’une publication dans la revue ACS Applied Materials & Interfaces.

Le nanoantioxidant mis au point se compose d’une nanoparticule de dioxyde de silicium associée à l’acide gallique. Ce dernier est l’un des antioxydants les plus performants. Il perd cependant rapidement son effet, les molécules d’acide gallique ayant tendance à se fixer les unes aux autres, désactivant ainsi leurs actions. Les chercheurs de l’ETHZ sont toutefois parvenus à supprimer ce phénomène, en associant les molécules d’acide gallique au dioxyde de silicium. De par sa taille, plus importante que celle de l’acide gallique, le dioxyde de silicium empêche les molécules d’acide gallique d’interagir entre elles. Le nanoantioxydant ainsi formé possède l’action antioxydante remarquable de l’acide gallique et une durée de vie prolongée. Il peut ainsi être conservé plus facilement et être efficace en de plus petites quantités. En outre, il est résistant aux hautes températures, contrairement aux antioxydants classiques.

Lire d’avantage ici.

Source: Bulletin-électroniques.com

© 2017 Réseau de connaissances Ne3LS.