Vous avez dit : « Accompagner le développement technologique » ?

Résumé : Les sciences humaines sont de plus en plus souvent convoquées pour accompagner le développement technologique afin de s’assurer que tous les enjeux éthiques, économiques, environnementaux, légaux et sociaux (e3ls) sont considérés. Cependant, que veut-on dire par « accompagner le développement technologique »? Si on veut dépasser le slogan pour considérer une praxis sociale, il est important de clarifier les différentes approches empruntées par les initiatives dans le domaine. Cet article propose une première typologie des accompagnements du développement technologique. Cinq types y sont présentés. Cette typologie est construire à partir des expériences antérieures d’accompagnement par les sciences humaines et aussi à partir d’exemples d’expérimentation en cours, selon les variables suivantes : qui accompagne, qui est accompagné, par quel processus, avec quels outils et surtout en vue de quelle finalité ? En se dotant dès maintenant d’un cadre de référence typologique des accompagnements, il sera plus facile de comprendre les choix que font et feront divers acteurs et aussi plus facile de favoriser une approche réflexive à l’égard des approches à privilégier.

Cliquer ici pour plus d’informations.

Auteur: Johane Patenaude

Colloque sur les nanotechnologies

C’est dans un esprit de découverte et de multidisciplinarité que l’AELIÉS organise cet automne un colloque étudiant au sujet des nanotechnologies. Devenues réalité après longtemps  n’avoir été que le rêve de certains visionnaires, les applications du contrôle de la matière à une échelle nanométrique seront sans doute la source d¹importants changements dans plusieurs sphères de nos vies.
L’AELIÉS souhaite donc entendre des chercheurs aussi bien des domaines de la physique et de la biologie, de l’électronique et de la foresterie que des sciences sociales et de l’éthique sur cette jeune discipline qui rassemble et décloisonne les savoirs.

Les personnes désirant y participer doivent communiquer leur intention de contribution en envoyant le formulaire d’Appel à communications avant le vendredi 17 octobre 2014 à 16 h à attache.executif@aelies.ulaval.ca. Celles dont les intentions de contribution auront été retenues pourront également remettre un article complet avant le 10 décembre 2014, rédigé selon les critères que l’AELIÉS lui fera parvenir, afin qu’il puisse paraître dans les actes du colloque qui seront publiés à l’été 2015.

Pour plus d’information, contactez Mme Josianne Grenier à attache.executif@aelies.ulaval.ca ou au 418 656-2131, poste 8047.

Une pétition demande à Danone de retirer le nano dioxyde de titane de ses yaourts à la grecque

Une pétition en ligne a été lancée le 3 juin depuis les USA pour demander à Danone de retirer le nano dioxyde de titane de ses yaourts à la grecque. Les nanoparticules de TiO2 seraient utilisées pour rendre les yaourts plus blancs.
Outre le fait que des risques potentiels sont associés au nano dioxyde de titane, l’auteur Kristi Arnold interpelle Danone sur l’utilité de cet additif : « nous n’avons pas besoin que nos yaourts soient plus blancs ».
Elle demande à Danone et autres entreprises similaires d’arrêter de « polluer nos yaourts avec des métaux inutiles ».
Lire davantage ici.

Opportunités et risques des nanotechnologies par rapport à l’environnement aquatique

Le 19 mai 2014, des représentants de la science, de l’industrie, d’organisations environnementales, du gouvernement et des autorités publiques se sont réunis sur invitation du Ministère fédéral de l’environnement, de la protection de la nature, du bâtiment et de la sûreté nucléaire (BMUB). Les invités ont participé à un dialogue professionnel sur les opportunités et les risques que représentent les nanotechnologies par rapport à l’environnement aquatique.

Lire d’avantage ici.

Source: Bulletins-electroniques.com

Découverte de matériaux capables de réaliser une photosynthèse artificielle

La capacité de photosynthèse des plantes a toujours intéressé les scientifiques, qui tentent de produire en laboratoire des matériaux artificiels disposant de propriétés similaires aux plantes. Un groupe de chercheurs de l’Institut de Chimie de l’Université d’Etat de Campinas (Unicamp) développe ainsi des matériaux avec une structure à l’échelle nanométrique capables de réaliser une photosynthèse artificielle produisant de l’énergie.

Lire d’avantage ici.

Source : bulletins-electroniques.com

Les nanotechnologies en renfort pour le nettoyage des marées noires

Les rejets d’hydrocarbure dans la mer et les eaux contaminées par des métaux lourds représentent un risque écologique important dont l’une des conséquences est la disparition de faunes et de flores marines. Ces pollutions des eaux ne sont pas aussi rares que l’on pourrait le penser ; par exemple, près de 20.000 marées noires sont reportées chaque année aux Etats-Unis [1]. La dépollution d’une zone contaminée est très coûteuse. Elle pèse sur l’économie de manière significative tant sur les entreprises du secteur que sur la société en général. Un exemple marquant de marée noire récente est la fuite de pétrole sous-marine de la plateforme pétrolière Deepwater Horizon suite à son explosion. Cette fuite a déversé près de 4,9 millions de barils de pétroles dans le Golfe du Mexique et a coûté à la firme qui exploitait le site plus de 12,5 milliards de dollars en amendes et frais de dépollution.

Lire d’avantage ici.

Source : Bulletins-electroniques.com

EUROPE : Le Parlement européen défend l’obligation d’étiquetage [nano] pour les produits alimentaires

Le Parlement européen vient de rejeter le projet de Règlement proposé par la Commission qui visait à restreindre l’obligation d’étiquetage [nano] dans l’alimentation prévu fin 2014.

Réunis en session plénière à Strasbourg, les eurodéputés ont adopté la motion de résolution (à 402 voix pour, 258 contre et 14 abstentions)1, confirmant ainsi le vote de la commission ENVI du Parlement européen (environnement, santé publique et sécurité alimentaire) du 5 février dernier.

Lire d’avantage ici.

Source: Veille Nanos

Purification de l’eau : étude d’un polymère organique et poreux très efficace

Eliminer plus de 99% de métaux lourds présents dans l’eau en 5 secondes grâce à un polymère organique poreux à faible coût, tel est le résultat présenté récemment par une équipe de l’Institute of Bioengineering and Nanotechnology (IBN [1]) d’A*STAR (Agency for Science, Technology and Research).

Eliminer les métaux lourds qui peuvent polluer l’eau lors de son passage dans les canalisations et systèmes de plomberie est une étape importante pour la consommation d’eau potable. Les concentrations de ces particules toxiques pour l’homme doivent être réduites au maximum, avec par exemple un seuil maximum de concentration de plomb dans l’eau établi à 10 parties par milliard selon l’Organisation Mondiale de la Santé.

Lire davantage ici.

Source : Bulletinselectroniques.com

Infolettre du Réseau Ne3LS, Janvier 2014/ Ne3LS Network infoletter, January 2014

L’infolettre de janvier 2014 du Réseau Ne3LS est maintenant prête. Cliquez ici pour y accéder. Bonne lecture!

 Ne3LS Network’s January 2014 newsletter is now ready. Click here to access it. Enjoy your reading!

 

Avis de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail

L’Afsset a été saisie le 20 novembre 2007 par Oséo afin d’expertiser l’évaluation des risques liés au GRAPHISTRENGTH C100 réalisée par Arkéma dans le cadre du programme de recherche et développement « Genesis ».
Lire d’avantage ici.
Source: